Le brouillard est le phénomène météorologique constitué d'un amas de fines gouttelettes ou de fins cristaux de glace, accompagné de fines particules hygroscopiques saturées d'eau, souvent de taille microscopique, réduisant la visibilité en surface.

Le brouillard

 

Vous prenez un nuage en altitude (un stratus), vous l’abaissez jusqu’au sol et vous obtenez

-du brouillard : visibilité jusqu’à moins d’un km.

-de la brume  : visibilité jusqu’à plus de 1 km.

-ou même un banc de brouillard  : brouillard observable à distance en mer principalement.  A ne pas confondre avec la nappe de brouillard qui est un brouillard se formant à l'intérieur des terres.

Le brouillard a une couleur blanchâtre dû au refroidissement de l’air.

Le brouillard se forme en général très rapidement mais se dissipe très lentement : Le brouillard peut se dissiper en début d’après-midi seulement !!.

Toutefois, des conditions sont nécessaires à la formation du brouillard : une humidité très importante et un vent qui ne souffle -ni trop fort (il n’y a rien dans ce cas) _ni trop faible : on obtient de la rosée ou du givre si la température est inférieure à 0 °C.

Quelquefois, le brouillard peut produire un dépôt de glace : brouillard givrant ou frimas .

 

Types de brouillard

 

 

- Le brouillard d'advection

Brouillard d'advection

Il est provoqué par un déplacement horizontal d'une masse d'air chaude et humide passant sur une surface froide (notamment l'océan), qui provoque une condensation.

 

 

- Le brouillard de rayonnement

Brouillard de rayonnement

 Il est surtout terrestre : Nous avons une perte de chaleur par rayonnement du sol, qui, la nuit, refroidit par le bas l'air chaud et humide à son contact.

 

 

- Le brouillard d'évaporation

Brouillard d'évaporation

Il se produit en mer, ou sur les étangs et cours d'eau quand la température de l'eau est supérieure à celle de l'air. La vapeur d'eau qui se dégage se condense par refroidissement.